Nous sommes cernés!
 
Plusieurs projets éoliens ont vu le jour sur l’entité de Doische. Il y a celui de Niverlée déposé par la société New Wind et celui de Doische déposé par la société WattElse mais notre Bourgmestre laisse entendre qu’il existe un projet de site éolien entre Vodelée et Gochenée. En Wallonie, la société WattElse a installé 41 mâts en 2023 et de nombreuses autres sociétés en ont également installés.
 
En 2022, il y avait un peu moins de 500 éoliennes en Wallonie et Willy Borsus (MR), ministre en charge de l’Aménagement du territoire, estimait devoir en porter le nombre à 800. Il y a tant d’éoliennes et de projets que partout les citoyens font entendre leur opposition à cette course effrénée qui met en avant des avantages et tente de minimiser les inconvénients.
 
N’y a-t-il que des éoliennes pour empêcher le réchauffement climatique ? Sont-elles efficaces ? Le rapport entre leur production et la puissance installée permet d’en déduire un rendement de seulement 22% !
 
Les promoteurs éoliens et les constructeurs de voitures électriques se plaignent que le réseau électrique est faible. Va-t-il aussi falloir refaire le réseau électrique aérien et souterrain, engager des travaux sans fin ?
 
Avons-nous réellement besoin de toute cette électricité et, si oui, n’y a-t-il aucun moyen moins perturbant ?
 
Il est un peu simple de nous qualifier de NIMBYistes (Not In My BackYard / pas dans mon jardin) car il s’agit quand même de produire de l’électricité à la campagne, là où en en consomme le moins.
 

 

 

 

 

-4613.2.0847-